Un guide sur le mobilier contemporain moderne pour les espaces restreints

Jessica Antony – 04/30/2019

Pour commencer

Se créer un espace qui est très bien décoré, exceptionnellement confortable et hautement fonctionnel peut être un défi pour la plupart d’entre nous, particulièrement pour les personnes qui vivent dans des milieux urbains ou densément peuplés et qui n’ont pas de grandes pièces ou suffisamment de place pour installer de gros meubles. Choisir du mobilier contemporain pour un espace n’est pas toujours facile, mais en appliquant quelques conseils de notre équipe d’experts en développement de produits et en sachant précisément quels styles font réellement votre bonheur, vous serez sur la bonne voie pour concevoir l’espace idéal, quelle que soit sa taille.

Bien qu’il soit facile d’imaginer la conception et l’agencement de sa demeure en repartant à neuf, ce n’est pas nécessairement raisonnable de se remeubler au complet et ce n’est pas non plus durable ni écologique de jeter des meubles qui pourraient facilement être récupérés ou réinventés dans votre décor. En fait, il est souvent très utile d’utiliser les articles que l’on possède déjà pour préciser l’aménagement de son espace.

Comme première étape, il est judicieux de dessiner un plan de la pièce en question. Ce n’est pas nécessaire qu’il soit très détaillé ou professionnel, mais conceptualiser l’aménagement sur papier, y compris le mobilier en main, les dimensions de la pièce et les dimensions de chaque meuble, permet d’économiser du temps et de prévenir d’éventuels maux de tête en cours de route.

La deuxième étape à suivre lorsqu’on conçoit l’aménagement d’un espace restreint consiste à créer une palette de couleurs à partir de laquelle travailler. Bien que l’on retrouve une multitude de tendances et d’idées sur Internet et dans les magazines de décoration, la question la plus importante à se poser est la suivante: Quelles couleurs font mon bonheur? Quelles teintes souhaitez-vous voir tous les jours? Quelles sont les couleurs qui vous calment et vous détendent et celles qui vous agressent ou vous repoussent?

Si vous habitez en appartement, vous ne pourrez pas modifier certains éléments tels que les boiseries, le parquet, ou peut-être même la peinture. Ce sont souvent les tons plus chauds qui créent les ambiances les plus intimes et qui s’harmonisent le mieux avec le bois. N’hésitez pas à aller chercher des échantillons à votre magasin de peinture ou de meubles local afin de comprendre comment les couleurs fonctionneront entre elles et avec les meubles que vous possédez déjà.

Un troisième facteur important à considérer, particulièrement en ce qui concerne les espaces restreints, est le poids visuel. Lorsqu’on recherche des meubles pour une superficie exigüe, les choix permettant une continuité visuelle sont excellents, car ils n’encombrent pas et ne rapetissent pas l’espace. Toutefois, on ne doit pas s’arrêter sur la construction du meuble — par exemple, une étagère ouverte versus une bibliothèque au dos fermé —, mais il faut également prendre en considération sa profondeur et ses exigences fonctionnelles. A-t-il besoin de quincaillerie? Sera-t-il nécessaire de percer des trous dans les murs de la pièce? Les appartements et les condos offrant généralement peu d’espace de rangement, on doit trouver des façons d’optimiser le rangement sans surcharger le décor.

Les meubles modulaires ou les meubles flottants qui peuvent être placés n’importe où dans une pièce sont d’excellents choix dans la mesure où ils sont multifonctionnels et conviennent au budget. Cela vaut également la peine de se procurer des meubles qui seront faciles à emporter lors du prochain déménagement. Choisir des meubles polyvalents vous évitera d’avoir à en acheter davantage plus tard. Soyez créatif quant à l’utilisation de vos meubles! Ne vous limitez pas à utiliser un meuble seulement pour la fonction à laquelle il a été destiné.

 

Le salon laissez-le évoluer!

Réaliser le décor d’un salon est souvent plus facile en débutant par un tapis. Utiliser un tapis comme point de départ pour centrer la pièce est – un moyen concret d’établir l’emplacement des meubles, explique l’équipe de développement de produits d’EQ3. Et, puisque les tapis et les tables à café sont couramment placés au centre du décor, surtout dans les espaces où il n’y a qu’une grande pièce à aire ouverte plutôt qu’une salle à manger séparée, c’est souvent pertinent de commencer par le tapis.

Il est important de penser aux dimensions et à l’emplacement du tapis (tout en tenant compte de ses matériaux, son tissage et sa durabilité) afin de ne pas surcharger la pièce avec un tapis trop grand. Les tapis mesurant 5 pi x 8 pi ou 6 pi x 9 pi sont généralement plus flexibles et plus polyvalents. En considérant son emplacement, on doit déterminer s’il est souhaitable de placer le canapé ou les fauteuils sur le tapis et s’il y aura des meubles sur son périmètre. L’objectif ici, c’est l’équilibre visuel. Il est donc utile de visualiser le tapis et la pièce comme des boîtes qui fonctionnent en tandem.

En règle générale, toutefois, s’empresser de compléter l’aménagement d’un espace crée souvent de la pression et de l’anxiété par rapport à notre demeure. Si vous traitez l’aménagement de votre espace comme un projet qui doit finir, vous vous contraindrez à investir sur des morceaux qui ne reflètent pas nécessairement vos préférences ou qui ne sont pas évolutifs.

“Je crée un aménagement à partir d’objets qui me plaisent et m’attirent vraiment ou ont une certaine longévité — je n’aime pas forcément l’idée qu’un décor soit terminé.”

 –  L’équipe de développement de produits d’EQ3

tapis (tout en tenant compte de ses matériaux, son tissage et sa durabilité) afin de ne pas surcharger la pièce avec un tapis trop grand. Les tapis mesurant 5 pi x 8 pi ou 6 pi x 9 pi sont généralement plus flexibles et plus polyvalents. En considérant son emplacement, on doit déterminer s’il est souhaitable de placer le canapé ou les fauteuils sur le tapis et s’il y aura des meubles sur son périmètre. L’objectif ici, c’est l’équilibre visuel. Il est donc utile de visualiser le tapis et la pièce comme des boîtes qui fonctionnent en tandem.

En règle générale, toutefois, s’empresser de compléter l’aménagement d’un espace crée souvent de la pression et de l’anxiété par rapport à notre demeure. Si vous traitez l’aménagement de votre espace comme un projet qui doit finir, vous vous contraindrez à investir sur des morceaux qui ne reflètent pas nécessairement vos préférences ou qui ne sont pas évolutifs.

Le bureau à domicile : la flexibilité est l’élément clé

Bien que l’idéal soit certainement d’avoir une pièce dédiée au bureau à domicile, tous n’ont pas l’espace pour se permettre un tel luxe. Lorsque l’on travaille à domicile — qu’il s’agisse d’effectuer un travail autonome, de gagner un revenu supplémentaire ou de réaliser des projets créatifs à son propre rythme —, créer un espace qui stimule la productivité peut être un défi.

Généralement, la première étape consiste à trouver des meubles multifonctionnels : par exemple, une table de coin-repas qui devient un bureau le week-end ou un bureau-échelle sur lequel on étale des photos et des objets décoratifs quand on reçoit de la visite.

En plus de rechercher des meubles polyvalents, il est primordial de créer un espace dédié au travail qui est sans distractions et où l’on peut être productif. Choisissez un espace éloigné des aires à forte circulation (comme la cuisine) et des coins bruyants (comme devant le téléviseur) afin de pouvoir vous concentrer davantage sur la tâche à accomplir.

Tenez compte aussi de votre façon de travailler — avez-vous besoin de bruit de fond, de lumière naturelle ou de place pour bouger? Souhaitez-vous le silence total, un éclairage focal, une chaise confortable?

Pensez aux éléments dont vous aurez besoin pour être le plus créatif possible et intégrez-les dans l’aménagement de votre espace de travail.

Le bureau à domicile : la flexibilité est l’élément clé

Possiblement la pièce la plus tranquille du domicile, la chambre à coucher peut être difficile à aménager étant donné qu’il n’y a pas, dans bien des cas, beaucoup d’espace. Évidemment, il importe d’aménager la chambre à coucher en plaçant d’abord le lit pour pouvoir déterminer combien d’espace il reste pour les autres morceaux. Il est clair qu’ici, c’est le lit qui prime!

Quoique remplacer le lit ne soit pas toujours une option, un nouveau lit épuré et non rembourré peut permettre de gagner entre six et huit pouces d’espace dans la chambre à coucher. Un lit dont l’empreinte ne dépasse pas trop celle du matelas permettra d’y circuler autour plus librement et d’intégrer des tables de chevet ou des commodes pour le rangement.

En ce qui concerne son emplacement, on doit tenir compte du nombre de personnes partageant le lit et de la taille de la chambre. La plupart du temps, ce sera plus esthétique de centrer le lit avec la pièce. Toutefois, le placer dans un coin laisse plus de place pour installer du mobilier supplémentaire ou créer un espace fonctionnel.

Si vous cherchez à optimiser votre espace, optez pour une table de chevet flottante peu profonde qui libère l’espace en dessous. Les tables d’appoint étroites fonctionnent bien à côté du lit, car elles sont plus faciles à intégrer dans les espaces restreints. Si vous n’avez pas de chambre à coucher, un séparateur de pièce peut s’avérer extrêmement utile pour offrir de l’intimité et délimiter l’espace. Il est essentiel de créer cette séparation — c’est-à-dire de créer un espace confortable juste pour dormir — même en l’absence d’une chambre à coucher.

En décidant comment délimiter la pièce, prenez en considération la circulation, l’espace requis pour manœuvrer autour des objets et la continuité visuelle. Laissez aller votre créativité en cherchant des moyens de diviser la pièce. L’utilisation d’une étagère, par exemple, au lieu d’un paravent, ajoutera de l’espace de rangement supplémentaire et assurera une continuité visuelle.

L’entrée : Se concentrer sur l’essentiel

L’entrée d’une demeure est souvent négligée, mais aménager cet espace de façon réfléchie peut nous aider à rester ordonnés, organisés et même ponctuels. Le premier endroit que l’on voit en entrant chez nous et le dernier que l’on voit en sortant, l’entrée est l’endroit où l’on range certains incontournables du quotidien, tels que les clés, lunettes de soleil, manteaux et chaussures.

Réaliser un espace où l’on peut facilement trouver ses choses et s’asseoir pour mettre ses chaussures et les enlever après une longue journée facilite la vie et réduit l’anxiété créée à la dernière minute lorsque l’on ne trouve pas son portefeuille ou ses clés de voiture. Et comme cette partie du foyer est souvent assez exigüe, il est préférable de choisir des articles qui facilitent le quotidien sans surcharger l’entrée.

Un banc ou une chaise avec du rangement étroit et visuellement léger permettent de s’asseoir et de ranger les sacs ou les parapluies. Les articles multifonctionnels — par exemple, des goujons muraux pour tenir des manteaux, des clés ou des sacs — sont vraiment utiles dans l’entrée.

Les objets qui permettent de s’asseoir tout en offrant du rangement nous incitent à rester ordonnés. Notre équipe de développement de produits explique que lorsqu’un objet affiche de multiples fonctions, on l’associe à une discipline inhérente qui nous aide à fonctionner de manière optimale.

Même s’il existe de l’ameublement spécialement fabriqué pour les entrées et les couloirs, il est quand même important d’imaginer le meuble que l’on achète servant à autre chose que l’usage pour lequel il a été conçu. Des tables étroites, des bancs minces et des objets comme des goujons et des crochets peuvent être utilisés de différentes manières et sont faciles à déménager.

En conclusion : faites preuve de souplesse et trouvez le juste milieu

Aménager sa demeure peut être décourageant, particulièrement lorsque l’on traite un espace restreint. Nous sommes inondés d’inspiration provenant de revues de décoration d’intérieur, de médias sociaux et d’émissions de télévision, à tel point que la pression à livrer un aménagement terminé peut nous arrêter ou nous amener à acheter des articles qui ne nous parlent pas et qui ne sont pas vraiment à notre goût. Travailler avec les articles que l’on possède en tenant compte des multiples fonctions de son espace et de son mobilier et trouver le juste milieu entre la pièce parfaite et une pièce dans laquelle on est entouré des objets que l’on aime contribue grandement à éliminer le stress associé à l’aménagement de sa demeure.

Permettre à votre aménagement d’intérieur d’évoluer avec vous et miser sur la fonctionnalité et la durabilité vous aidera à créer un décor qui conviendra non seulement à votre mode de vie, mais également à votre personnalité.

Share This